Jardins de bienfaits

Jardins de bienfaits

  Salut la compagnie !

            Aujourd’hui, on se retrouve pour parler d’un sujet passionnant que nous pourrions démarrer dès maintenant en prévision du printemps prochain : les jardins ! Et plus précisément, le jardinage ! Je suis pour ma part assez rapidement tombé sous le charme des jardins provençaux. Quel que soit leur style, ou leur vocation, tous ont un charme qui m’attire.. Alors je regrette que parfois dans l’esprit collectif les jardins soient encore mal perçus !
            Quand on dit jardin, certains pensent immédiatement monde rural, comme si l’univers citadin était au-dessus de ça. C’est pourtant une version assez allégée des classiques champs agricoles, qui nous lassent eux aussi vite avec les monocultures. Mais il y a aussi une image négative liée aux efforts que cela réclame, associée souvent à un manque de temps constant (« Je ne peux pas jardiner ! J’ai pas le temps »). Pourtant, en faisant quelques efforts pas si lourds que ça, il est possible de profiter d’un jardin aux très nombreux bienfaits ! Laissez-moi vous en présenter quelques un !

QUEL JARDINAGE ?

            Qu’appelle-t-on jardin ? C’est que le point de vue de chacun peut beaucoup changer, selon les goûts, les habitudes, ou les lieux… Le thème jardin à Versailles n’a pas la même signification qu’un jardin devant un chalet du Jura ou un jardin méditerranéen dans le Vaucluse en Provence. Certains petits détails rentrent en ligne de compte pour qualifier un lieu de jardin. C’est bien sûr un lieu où nous allons jardiner, mais nous pouvons faire cela à différents degrés ou niveaux.
Alors pour que ce soit clair, permettez-moi de préciser les jardins dont nous parlons dans cet article : TOUS les types du plein champ aux pots de cuisines ! En incluant toute la gamme de nuances possible entre les deux : serres, balcons, terrasses, coin de jardins, jardin paysager, zen, écologique, jardin potager, aromatique ou à la Française… Pour en venir à une définition complète et précise, nous pourrions rajouter encore une série de critères ! Comme la fonction du jardin, selon la saison… Mais nous y reviendrons probablement une prochaine fois. C’est parti pour pénétrer dans le cœur du sujet ! Et pour vous, quels sont les principaux intérêts du jardinage ?

1) PRODUCTIF

            On commence avec la première idée, qui est probablement la plus évidente ! L’intérêt du jardinage, c’est avant tout pour récolter de quoi se nourrir ! On pense ici aux fruits et légumes (forcément, c’est du végétal) mais aussi par exemple aux céréales, qui vont nous intéresser sur le plan alimentaire. Même si les quantités ne permettent pas toujours de subvenir à nos besoins, certains en ont pourtant fait une vocation : ils recherchent une dite autonomie alimentaire. Mais avant d’en arriver là, il reste toujours le plaisir de manger ses produits du jardin, cultivé à la main, sans pesticides. Donc sains, souvent riches en goûts, et nourrissants ;-).

2) BIEN ÊTRE

            Peut-être l’une des meilleures qualités du jardin, et qui est redevenu à la mode : le jardin de bien-être ! C’est-à-dire ? Me demanderez-vous ? On pense ici aux cultures de plantes aromatiques et médicinales. Les 2 étant bien souvent liées (une plante aromatique est presque toujours médicinale). En cultiver dans son jardin, c’est avoir à portée de main un réservoir de substances qui soigne ! Une forme de phytothérapie, certes, mais aussi tout simplement de médicaments. C’est que ces derniers, avant l’apparition de leurs formes synthétique, étaient presque toujours issus des végétaux ! Aujourd’hui encore, on considère que 60 % des médicaments ont une origine végétale (1).

            Mais au-delà de ça, l’intérêt santé s’exprime déjà grâce au fait que le jardin nous permet de prendre soin de soi. C’est un espace de détente, qui est reconnu à la fois pour son pouvoir apaisant, mais aussi stimulant, grâce au contact avec les éléments naturels. Et ça fait la différence pour un mieux-être à la fois physique et moral ! Il existe d’ailleurs des études qui montrent la tendance. Je vous invite encore à suivre ce lien pour vous en convaincre : Jardiner fait du bien au moral (2). 🙂 

3) SPORT

            Le jardin serait-il comme une salle de sport à ciel ouvert ? Ou même encore mieux ? C’est que pour solliciter les muscles, les occasions ne manquent pas ! Relevé de poids avec les sacs de terreau, gym pour cueillir les fruits, bêches, travail du sol… La liste est encore longue pour s’oxygéner les muscles. Après les substances santé, le jardin nous offre encore mille et une occasions pour travailler notre souplesse et notre tonus. Tous les muscles sont sollicités pour l’effort de jardinage ! De quoi stimuler correctement son corps pour espérer, un jour, gagner une forme olympique ? Attention quand même à ne pas trop forcer non plus ! S’économiser permet à notre corps de mieux tenir la durée, et ne pas être bloqué du dos lors de la prochaine récolte des tomates ! 😉

4) JARDIN PARTAGE

            Voilà une idée qui a pas mal gagné en popularité, ces dernières années. En effet, de partout, on assiste à l’essor des jardins partagés (surtout en ville, d’ailleurs ), qui poussent comme des champignons ! Et si malgré tout vous n’avez pas encore accès à l’un d’entre eux, alors vous devriez trouver sans mal des guides sur Internet. Parfois même pour lancer le vôtre, d’ailleurs. Ça vous branche ? Un petit rappel du principe : on prend un bout de terre (parfois même des jardinières font l’affaire), et… on s’y met. TOUT le monde cultive, pour que TOUT le monde ramasse.

            Ces jardins-là sont souvent complimentés pour leur capacité à favoriser le lien social, à être un lieu d’échanges, et d’entraide. Possible désaccord mis à part, ils représentent généralement un intérêt très fort pour les enfants. Ces jardins offrent en effet un lieu propice à une transmission transgénérationnelle ( les plus vieux transmettent aux plus jeunes ) remarquable. C’est dire la valeur culturelle du jardin, qui reste significativement importante.

5) NATURE

            Voilà une qualité surprenante, souvent inattendue pour les amoureux de vie sauvage. Pour certains, un jardin n’a rien de naturel, et encore moins de sauvage ! Pourtant, la pression qui règne aujourd’hui sur le monde agricole témoigne d’un fait évident : jardiner, c’est travailler obligatoirement avec la nature et l’environnement immédiat. Car notre jardin est connecté de bien des manières avec notre environnement naturel ! Il profite en effet d’une quantité d’interaction spectaculaire avec ce monde sauvage : Sensibilité au climat (météo), accueil de la biodiversité, développement spontané de légumes sauvages… ne sont que des exemples parmi d’autres de rencontre avec la nature. Comme bien souvent, les petites bêtes et autres plantes sauvages ne sont jamais loin de notre précieux jardin, prêtes à semer leur grain de sel pour assurer notre pollinisation ou nous offrir des poireaux sauvages.

6) LOISIR

            Et si, finalement, nous jardinions juste pour le plaisir ? Évidemment, ce dernier point reste une question de goût ! Mais sans forcément se tuer à la tâche, nous pouvons tous profiter du jardin de bien d’autres manières, beaucoup plus simple : se promener, pique-niquer, faire des bouquets de fleurs… Le chant des oiseaux est toujours agréable. Et en général, rares sont les personnes qui n’apprécient pas la tranquillité d’un sympathique jardin.

            Et même si la tranquillité n’est pas forcément votre priorité, certains jardins se prêtent encore à bien d’autres activités de loisirs : promener le chien, faire de la gym… Bref, à vous de laisser aller votre imagination pour profiter de cet espace de liberté !

Et pour conclure brièvement, nous pourrions dire que les jardins nous permettent de souffler après le sport pour retrouver un bien-être au naturel, à partager autour de tomates du jardin !

Et vous alors, qu’est-ce que vous appréciez dans les jardins ? Exprimez-vous en commentaire. 😉 


Auteur : PSYCHO-FLAME

Qui est-il ? Psycho-flame est le pseudonyme, d’un blogueur amateur actif depuis 2016, qui publie régulièrement des articles sur naturedepsychoflame.unblog.fr. Touche-à-tout, journaliste improvisé, engagé sur bien des sujets… il écrit sur des thèmes aussi variés que la nature, la psychologie, ou les études.

Sources :


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.